Sélectionner une page

Tendons d’Achille

– Le Club –

34,00

T-shirt 100% coton bio, 9 coloris disponibles

Effacer
Existe aussi : pour Femme
Badge paiement sécurisé Joker Médical
Badge paiement sécurisé Joker Médical
Badge paiement sécurisé Joker Médical
Badge paiement sécurisé Joker Médical

Notre délai de livraison normal est de 4 à 6 jours ouvrés, en cette période particulière sur le plan sanitaire notre chaîne logistique peut, en fonction du modèle choisi, être légèrement allongée. Nous vous prions de bien vouloir nous en excuser.

Ce t-shirt bio à col rond est incroyablement confortable et doux, donc très agréable à porter.
Il est en coton bio et à une coupe bien ajustée.
Le motif, traité de façon graphique, représente une blessure qui survient dans tous les sports, souvent lors d'une accélération soudaine, la rupture du tendon d'Achille.
C'est le cadeau idéal pour vous-même ou l'un de vos partenaires :).

Informations Produits

  • Matière : 100% coton biologique peigné et filé à l'anneau
  • Disponible dans les tailles : XS, S, M, L, XL, XXL. (Pour le 3XL, n'hésitez pas à nous contacter)
  • Extra doux
  • Colori : Bleu Marine | Blanc | Bordeaux | Vert Bouteille | Gris Chiné | Noir | Corail | Bleu Chiné | Écru Mandarine
  • Recommandation de taille : Coupe ajustée, il taille bien, voir un peu serré au niveau des biceps. Si vous le voulez plus ample, n'hésitez pas à prendre une taille en-dessus.
  • Entretien : Lavage à 30° et cycle délicat, ne pas repasser sur le motif, laver et repasser sur l'envers.
  • Envoyé par Colissimo avec suivi.

Copyright © Joker Médical. All rights reserved.

Informations complémentaires

Couleurs

Bleu Marine, Blanc, Bordeaux, Vert Bouteille, Gris Chiné, Noir, Corail, Bleu Chiné, Écru Mandarine

Tailles

XS, S, M, L, XL, 2XL

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Ce t-shirt vous fait penser à quelqu’un ? Partagez-lui :

Un claquement dans l’air, l’élan stoppé net : vous vous écroulez terrassé par la douleur. Sans crier gare, votre tendon d’Achille vient de lâcher. Heureusement pour vous, ce n’est pas la mort qui vous attend, mais des mois de rééducation « seulement ».
Dans votre malheur, vous avez eu de la chance, celle de ne pas prendre part à la fameuse Guerre de Troie durant laquelle Achille s’est fait transpercer le pied par une flèche. Sa mère, la nymphe Thétis, le plongea enfant dans le fleuve Styx afin de le rendre immortel. Ainsi, seul son talon, par lequel le tint sa mère, resta celui d’un mortel.
Le talon d’Achille est aujourd’hui une métaphore visant à désigner le point faible d’un individu ou d’une équipe. Le tendon d’Achille est une partie du corps humain située à l’arrière du pied et pouvant malheureusement se rompre.
Notez tout de même que le talon d’Achille d’un sportif peut très bien être son tendon d’Achille…vous suivez ?

Rupture du tendon d'achille : qu'est-ce que c'est ?

Le tendon d’Achille ou tendon calcanéen est un tendon plat et épais reliant le mollet et le calcanéus (le talon pour les non latinistes). Il a pour particularité d’être le tendon le plus grand et le plus résistant du corps humain, pouvant supporter l’équivalent d’une charge de 400 kilos.

C’est d’ailleurs grâce au tendon d’Achille que nous pouvons nous mettre sur la pointe des pieds. Il est également fortement sollicité lors de la course puisque c’est lui qui permet la transmission des forces du triceps sural (les muscles du mollet) jusqu’au talon.

Comme la plupart des tendons du corps humain, le tendon d’Achille subit d’importantes forces lors d’une pratique sportive et peut devenir le lit de différentes pathologies ou tendinopathies. La plus fréquente, la tendinite achilléenne ou tendinopathie calcanéenne consiste en une inflammation du corps du tendon ou de sa périphérie.

Elle peut être causée par plusieurs facteurs dont la déshydratation, de mauvaises chaussures, une posture de course inadéquate ou bien encore par des facteurs génétiques. Au dessus du talon, deux petits coussinets protègent le tendon à l’avant et à l’arrière. Si ces bourses s’inflamment et augmentent de volume, on parle alors de bursite.

La pathologie la plus douloureuse mais heureusement la plus rare, environ 20 cas pour 100 000 patients, reste la rupture du tendon d’Achille. Généralement totale, on peut néanmoins observer des cas de rupture partielle. Le traumatisme survient lors d’un effort soudain sollicitant le tendon plus que ce qu’il peut supporter, le plus souvent lors d’une accélération ou d’une impulsion. Semblable à une corde sur laquelle on aurait trop tirée, les tissus s’étirent au maximum et se déchirent provoquant ainsi la blessure.

La douleur est alors extrêmement vive, les patients ayant subi une rupture du tendon d’Achille décrivent un craquement semblable à un choc électrique dans le bas du mollet. L’impossibilité de se mettre sur la pointe des pieds et un résultat positif au test de Thompson suffiront à poser le diagnostic. À la palpation, le médecin pourra également sentir un léger « écart » entre les deux parties du tendon.

Rupture du tendon d'achille : dans quels sports ?

À l’image de nombreuses pathologies touchant les tendons et contrairement aux fractures osseuses ou aux entorses articulaires, la rupture du tendon d’Achille n’est pas causée par mauvais coup ou un faux mouvement.

La blessure survient lorsque le tendon est mis en tension de manière brutale, principalement lors d’une accélération ou d’un saut comme nous l’avons vu plus haut. La rupture du tendon d’Achille peut donc arriver dans un large spectre de disciplines, à partir du moment où le pratiquant devra accélérer ou sauter soudainement : la course à pied bien évidemment, la majorité des sports collectifs (football, basket-ball, handball, volley-ball) mais également dans des sports de raquette (tennis, badminton, squash).

Plus rare mais néanmoins possible, lors d’une chute en ski le tendon peut se retrouver étiré de manière anormale et se rompre.

La rupture du tendon d’Achille intervenant quasiment systématiquement sur des tendons fragilisés par une dégénérescence des fibres tendineuses, elle n’est pour ainsi dire pas propre à un sport en particulier, mais plutôt à un « profil ». Ainsi les études montrant que les personnes les plus souvent atteintes sont des sportifs, hommes, âgés d’une quarantaine d’années, leurs tissus tendineux étant fragilisés à la fois par la pratique régulière et l’âge. Le nombre de ruptures du tendon calcanée augmente également chez les sportifs professionnels. Cela s’explique simplement par les nombreuses contraintes importantes répétées auxquelles sont soumis les tendons.

Les personnes plus jeunes sont ainsi beaucoup moins concernées par cette blessure du fait que leurs tendons soient en bien meilleure « état ». La littérature médicale précise également que les femmes sont victimes de ruptures du tendon d’Achille dans une proportion moindre que les hommes. Enfin, les personnes ne pratiquant pas d’activité régulière peuvent être également victimes de cette blessure mais là encore les risques sont plus faibles.

Comment soigner une rupture du tendon d'achille ?

Lors d’une rupture du tendon d’Achille une douleur vive et soudaine s’empare de l’arrière du pied et du bas du mollet, contraignant le sportif à cesser immédiatement toute activité sportive. Néanmoins la blessure n’empêche pas la marche ce qui peut parfois mener la victime à en sous estimer la gravité. À l’instar de toutes les blessures « sérieuses », il est important de ne pas négliger la rupture du tendon d’Achille et de la traiter dans les plus brefs délais pour éviter toute complication.

Dans un premier temps, des antalgiques pourront être prescrits afin de calmer la douleur ainsi que des anti-inflammatoires si nécessaire. Dans un second temps, une fois le diagnostic posé, deux possibilités de traitement s’offrent aux personnes atteintes. D’un côté le traitement que l’on pourrait qualifier d’orthopédique et de l’autre le traitement chirurgical.

La technique orthopédique consiste à immobiliser le pied grâce à un plâtre ou une orthèse dynamique pendant environ 2 mois puis à effectuer des séances de rééducation. La reprise d’une activité sportive ne peut être envisagée qu’au bout de 6 mois environ.

Le traitement chirurgical « classique » consiste, quant à lui, à recoudre les deux parties du tendon sectionné. Depuis quelques années, une technique moins invasive a été développée, limitant les risques d’infection et de cicatrisation. Suite à l’opération, de la kinésithérapie sera également nécessaire

Il n’existe pas de consensus au niveau du type de traitement à adopter, les deux techniques ayant des résultats relativement similaires. La décision dépendra surtout du profil du patient : âge, diabète, état de santé général, type d’activité sportive (professionnelle ou amateur)…

Rupture du tendon d'achille : votre blessure en t-shirt

Soyons honnêtes, il y a peu de chance qu’on chante un jour vos exploits comme on a pu le faire pour le mythique Achille. Néanmoins vous êtes liés pour l’éternité par la même blessure, alors au lieu de vous trimballer constamment avec un exemplaire de l’Iliade d’Homère pour rappeler à tout le monde que vous aussi, vous avez été stoppé net alors qu’une brillante carrière de libéro s’offrait à vous (Achille n’a jamais joué libéro ceci dit…), portez plutôt ce tshirt, ce sera beaucoup plus simple et tellement plus élégant.

Suivez-nous !