Acromio – Le Club | T-shirt 100% coton bio

29,00

T-shirt bio ajusté à col rond

Effacer
UGS : AC- Catégorie :

Ce t-shirt bio à col rond est incroyablement confortable et doux, donc très agréable à porter.
Il est en coton bio et à une coupe bien ajustée.
Le motif, traité de façon graphique, représente une blessure qui survient souvent au judo, rugby, vélo … : l’acromio-claviculaire, vulgairement appelé l’Acromio.
Ce t-shirt vous permettra d’appartenir à ce club très privé que sont les blessés ;-).
C’est le cadeau idéal pour vous-même ou l’un de vos coéquipiers 🙂
Que vous soyez professionnels ou amateurs, nous sommes tous égaux devant la blessure. Et nous savons que les étapes pour revenir à la compétition demandent toujours des efforts.
Ce t-shirt vous permettra de vous rappeler le chemin parcouru pour revenir au top.

Informations produits :

  • Matière : 100% coton biologique peigné et filé à l’anneau
  • Disponible dans les tailles : XS, S, M, L, XL, XXL
  • Extra doux
  • Colori : Noir | Blanc | Bleu Marine | Bleu Chiné | Bordeaux
  • Recommandation de taille : Coupe ajustée, il taille bien, voir un peu serré au niveau des biceps. Si vous le voulez plus ample, n’hésitez pas à prendre une taille en-dessus.
  • Entretien : Lavage à 30° et cycle délicat, ne pas repasser sur le motif, laver et repasser sur l’envers.
  • Envoyé dans une enveloppe avec suivi.

Tout savoir sur l’articulation acromio-claviculaire

Nous sommes un vendredi soir. Vous arborez fièrement votre nouveau tshirt « Acromio » bien évidemment acheté sur « Joker Médical ». Soudain, toutes les têtes se tournent vers vous et les compliments pleuvent : « Très joli ton teeshirt » « Super le design » !
Mais forcément il y a toujours quelqu’un pour poser LA question qui fâche : « Mais qu’est ce que c’est l’acromio ? ».

L’acromio : Définition

Située dans l’épaule, l’articulation acromio-claviculaire fait la liaison entre la clavicule et la partie de l’omoplate appelée acromion. Cette articulation ne joue qu’un rôle accessoire dans la mobilité de l’épaule et est essentiellement utilisée lorsque l’on lève le bras au-dessus du plan de l’épaule. Une chute bras tendu, un choc violent sur la face antérieure de l’épaule, ou encore un contact « épaule contre épaule » peuvent alors entraîner une entorse ou une luxation acromio-claviculaire, plus communément connue sous le nom d’« acromio ».
À l’instar de nombreuse entorses, de la cheville, du genou ou du poignet par exemple, l’acromio est extrêmement douloureuse et peut s’avérer impressionnante à cause du gonflement provoquée par la clavicule. Heureusement, ce traumatisme est rarement grave et ne représente qu’environ 10% des luxations survenant au niveau de la ceinture scapulaire (os et muscles reliant les membres supérieurs à la colonne vertébrale et permettant leur mobilité).

Attention, l’entorse acromio-claviculaire ne doit pas être confondue avec la luxation de l’épaule (lorsque la tête de l’humérus sort de sa cavité) ou encore avec une fracture de la clavicule (cassure de l’os appelé clavicule).

L’acromio : dans quels sport se font-on cela ?

Comme indiqué plus haut, l’entorse ou luxation acromio-claviculaire est un traumatisme relativement peu fréquent. Il peut survenir dans des disciplines telles que la moto, le cyclisme ou l’équitation par exemple, lorsque le sportif se retrouve éjecter de sa monture et retombe soit sur le bras tendu, soit directement sur l’épaule.
Un grand nombre d’entorses acromio-claviculaire sont également recensées au judo, art martial où l’épaule joue un rôle prépondérant et où cette dernière est fréquemment mise à rude épreuve lors des projections sur le tatami.
Le rugby, peu avare en traumatismes en tout genre, est évidemment un des sports collectifs où les cas d’acromio sont les plus nombreux. Plaquages hauts, avancées avec le ballon épaule en avant, chutes fréquentes, toutes les conditions sont réunies pour que notre chère articulation passe un sale moment.
Enfin, au football, où les contacts épaule contre épaule sont autorisés, voire préconisés, on enregistre également un nombre d’entorses acromio-claviculaires plus important que dans le handball ou le basketball, autres sports collectifs à contact. Dans ces disciplines, on verra plus souvent des entorses de la cheville ou des rupture des ligaments croisés.
Le risque de traumatisme acromio-claviculaire est plus élevé dans les pratiques sportives mentionnées dans cette seconde partie, néanmoins cette lésion peut tout à fait survenir dans d’autres disciplines, mais également dans la vie quotidienne particulièrement lors d’une mauvaise chute.

Entorse acromio-claviculaire : comment la soigner ?

Peu fréquente et très souvent bénigne, l’entorse ou luxation acromio-claviculaire n’en reste néanmoins pas douloureuse et handicapante, particulièrement pour les sportifs de haut niveau et les métiers mobilisant cette articulation. En fonction de la gravité du traumatisme, le temps de guérison s’étend généralement de deux à six semaines mais peut être beaucoup plus long dans les cas les plus graves.
Jusque dans les années 60, une intervention chirurgicale était effectuée quelque soit le stade (= la gravité) de la lésion. Aujourd’hui, la médecine et la compréhension du corps humain ayant évolué, c’est désormais l’examen clinique qui déterminera la gravité de l’acromio et par conséquent son traitement. Un bilan radiologique est indispensable, mais dans des cas plus compliqués, le médecin pourra également demander un scanner, une échographie et une IRM.

Quatre principaux stades sont décrits dans la littérature médicale :

  • Stade 1 : le ligament acromio-claviculaire est étiré mais n’est pas rompu
  • Stade 2 : le ligament est déchiré
  • Stade 3 : déchirure du ligament acromio-claviculaire mais également également des ligaments coraco-claviculaire (ligaments situés sous l’extrémité de la clavicule)
  • Stade 4 : mêmes lésions que la stade 3 mais accompagnées d’un déplacement de l’extrémité de la clavicule qui devient alors palpable directement sous la peau.

Dans les deux premiers cas, l’intervention chirurgicale est inutile. Une immobilisation de l’articulation pendant plusieurs semaines grâce à une écharpe, un gilet orthopédique ou une attelle permettra une cicatrisation complète des ligaments atteints. Le patient appliquera du froid sur l’articulation afin d’atténuer la douleur et pourra se voir prescrire des antalgiques si celle ci est continue et trop intense.
Le traitement d’une luxation acromio-claviculaire de stade 3 reste encore aujourd’hui sujet à débat. Certaines études ont montré que 80% des patients évoluent favorablement après un traitement similaire à celui appliqué aux lésions de stade 1 et 2. A contrario, une partie du corps médical continue de préconiser un traitement chirurgical afin de stabiliser l’articulation et permettre ainsi une réparation totale, en position anatomique, des ligaments. L’occupation du patient, sa motivation, « l’endroit » de la blessure (épaule gauche ou droite) et bien évidemment l’appréciation du médecin seront alors des facteurs déterminants dans le processus de décision.
Une prise en charge chirurgicale sera d’emblée envisagée pour des blessures de stade 4 ou plus (la littérature médicale décrit également des stades 5 et 6). Si l’intervention est programmée dans un délai de 2 semaines et que le chirurgien maîtrise l’exercice, elle pourra se faire sous arthroscopie. Moins invasive, sous anesthésie locale la plupart du temps, elle offre un meilleur confort au patient tout en promettant des chances de guérison aussi élevées que lors d’une opération « classique ».
Si la lésion est prise en charge plus tardivement ou tout simplement si le praticien n’est pas à l’aise avec la technique de l’arthroscopie, différentes options chirurgicales s’offrent alors à lui, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients.
Dans tous les cas, le taux de guérison reste élevé et les activités sportives pourront être reprises par le patient à moyen et long terme.

L’acromio : votre blessure en t-shirt !

Voilà, maintenant vous en savez un peu plus sur l’entorse de l’articulation acromio-claviculaire.
Vous pouvez fièrement arborer votre tee shirt en soirée et raconter à toutes les oreilles, désormais attentives, comment vous avez, vous aussi, été victime d’une acromio. Mais si, souvenez-vous enfin, c’était lors de la finale régionale de rugby, vous avez empêché l’équipe adverse de marquer l’essai décisif à quelques secondes de la fin grâce à un plaquage héroïque. Malheureusement en retombant, crac, luxation acromio-claviculaire de stade 3.
Ne voulant pas sortir, vous avez serré les dents jusqu’au coup de sifflet final et avez été porté en triomphe ! Bon une fois l’euphorie de la victoire retombée, vous avez essuyé une petite larme en essayant d’enfiler votre tshirt…mais ça l’histoire ne le retiendra pas !

Copyright © Joker Médical. All rights reserved.

Couleur Tshirt

Noir, Blanc, Bleu Marine, Bleu Chiné, Bordeaux

Tailles

2XL, XL, L, M, S, XS

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.

Vous aimerez peut-être aussi…

Pin It on Pinterest

Share This